Action, Comédie, Policier

The Legal Illegal (1981)

The Alan Tang Show

Metteur en scène attitré d’Alan Tang Kwong-Wing et de la compagnie The Wing-Scope, Stanley Siu Wing signait avec The Legal Illegal (1981) un thriller policier.

Man (Alan Tang) est un policier expéditif qui est constamment réprimandé par sa hiérarchie. Alors qu’il traque un braqueur (Michael Chan Wai-Man) appartenant à un gang, il est à nouveau « mise en boîte » par son supérieur (Tam Chuen-Hing). Excédé, il donne sa démission et devient détective. Avec Ah Kidd (Tam Wing-Git) et Ah Cat (Dorothy Yu Yee-Ha), il vise un caïd (Lam Tin) qu’il pense être à la tête d’un réseau de faux-monnayeur. Bientôt, il retrouve sur son chemin les braqueurs qu’il tentait d’alpaguer tout en tentant de laver de tout soupçon un ancien-collègue (Cheng Lui)…

The Legal Illegal est la petite production typique des années 80. On sent encore l’empreinte des seventies : prestations, chorégraphies des combats, développement de l’intrigue, etc… On y retrouve surtout et d’une certaine façon, comme à l’accoutumé un Alan Tang en héros immaculé. Face à lui, des méchants qui sont super méchants. Ces derniers n’hésitent pas à bousculer et faire tomber une pauvre femme enceinte dans leur fuite. Lui est expéditif, certes mais c’est pour la bonne cause. Parce qu’à côté de ça, c’est un gentil qui préfèrera prendre des nouvelles d’un gosse qu’il a heurté que de continuer à traquer le braqueur qu’il pourchassait. Il a cette candeur des héros d’une autre époque. Au-delà de cet aspect, le contexte de départ qu’offre cette réalisation de Stanley Siu Wing est digne d’intérêt. On assiste à un braquage de banque qui se termine en fusillade avec la police. C’est violent et pleinement ancré dans une époque, où notamment les bijouteries hongkongaises étaient des cibles de choix pour tout individu qui voulait se faire de l’argent rapidement. On est dans donc plongé dans le bain tout de suite. Mais très vite, on déchante. On assiste à un film moyen voire très moyen qui manque souvent de rythme. L’un des rares moments qui rehaussent un niveau bien bas, c’est lorsque  Alan Tang et ses deux associés jouent un sale tour aux braqueurs qui s’attaquent, justement à une bijouterie. A part cela, on soulignera une course-poursuite en voiture pas trop mal, mouais. Sinon cette séquence dans un terrain vague mais elle est mal instrumentée et pensée, dommage. Restera cette scène en fin de métrage où Alan Tang livre un face à face avec Michael Chan. Pas tant dans l’affrontement et la pseudo course-poursuite pédestre qui la précède mais véritablement dans ce « mano à mano », revolver au poing sortie d’un film de cowboy. Deux flingues, une balle… et dommage encore que le climax ne soit pas mieux géré en terme de tension.

Rien de bien folichon donc à se mettre devant les yeux avec The Legal Illegal. Il vaut pour l’acteur Alan Tang. Il permet de définir ses choix de carrières avec des rôles qui ont construit une personnalité au-delà de l’écran. En somme, l’acteur à l’aura charismatique qu’il a toujours tenté d’être à travers ses rôles.

the legal illegal_peloche

Fiche du film.

Merci à beleg (VHS)

Carton de début…

the legal illegal_carton début_peloche

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s