Action, Comédie, Epouvante/Horreur

Satan Returns (1996)

666

Sur un scénario de Wong Jing et une mise en scène de Lam Wai-Lun, Satan Returns (1996) est un thriller horrifique dans lequel Chingmy Yau Suk-Ching est au centre de tous les intérêts.

Judas (Francis Ng Chun-Yu) est un homme possédé qui arrache le cœur de toutes les jeunes femmes nées le 06/06/1969. Son but ? Trouver la fille de Satan, celle qui survivra à cette ablation. Il prend en chasse Chan Shou-Ching (Chingmy Yau) qui aide les policiers Nam (Donnie Yen Ji-Dan) et Ka-Ming (Dayo Wong Chi-Wah) à le traquer…

Satan Returns est un sous-produit d’exploitation qui tente de surfer sur nombre de thriller ayant vu le jour outre-Atlantique, plus ou moins à la même époque. Il n’y a rien de bien original parce que remplit de clichés. Il n’y a rien de bien captivant parce que tout est joué d’avance et que le suspense est mort dans l’œuf. Il n’y a rien d’effrayant parce que faussement macabre tout du long. Et il n’y a rien de bien marrant tant l’humour ne fait pas mouche, répliques comme situations. Les effets de mise en scène n’apportent pas grand-chose : caméra en mouvement, certains filtres, etc… Qui plus est, les rares scènes de combats sont vite torchées, cadrés trop près et trop cutés. Il en va de même des échanges de coups de feu. On assiste à la chose sans implication. A aucun moment nous sommes happés par l’intrigue en toc qui n’a rien de bien surnaturel. Poubelle.

Satan Returns est un film plus que bancal qui ennui plus qu’il n’intéresse. La seule chose réellement correcte à souligner serait la prestation de Francis Ng qui joue-là un psychopathe avec talent.

A noter que le film est également connu comme Satan’s Return, Devil 666 ou bien encore sous le titre DVD US : Shaolin vs. The Devil’s Omen.

satan returns_peloche

Fiche du film.

Carton de fin…

satan returns_carton fin_peloche

«  Et quand les mille ans seront accomplis, Satan sera délié de sa prison ;

8 et il sortira pour égarer les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, pour les assembler pour le combat, eux dont le nombre est comme le sable de la mer.  (L’Apocalypse, Chapitre 20,  éph 7 et 8) »

(Merci à Panda pour la traduction)

Par défaut

2 réflexions sur “Satan Returns (1996)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s