Action, Comédie, Drame, Policier

Le Sens du Devoir 2 (1985)

Les 2 superflics et les 3 voleurs

Girls with Guns produit par Sammo Hung Kam-Bo et connu sous les titres anglais Yes, Madam !, In the Line of Duty 2 ou encore Police Assassins, Le Sens du Devoir 2 (1985) de Corey Yuen Kwai met en scène un trio comique composé de John Sham Kin-Fun, Tsui Hark et Hoi Mang ainsi qu’un duo athlétique avec Michelle Yeoh et Cynthia Rothrock.

Deux voleurs dérobent sans le savoir un microfilm à un inspecteur britannique qui vient d’être assassiné par un malfrat. Ce dernier et ses complices tentent par tous les moyens de récupérer ce fameux microfilm. Parallèlement, une inspectrice de Hong-Kong fait équipe avec son homologue anglaise pour lever le voile sur cet assassinat…

Le Sens du Devoir 2 c’est un film qui vaut aussi bien pour son casting monstre (jusque dans les guests) que ce final tonitruant. Il ne faut rien attendre d’un scénario épais comme une feuille de papier et de la réalisation très classique. Au-delà de ça, Le Sens du Devoir 2 sait être explosif avec des scènes d’actions et de tatanes qui nous exaltent, mettant notamment en avant les méchants de service, ici, sous les traits de Dick Wei et Chung Faat d’une brutalité jouissive. C’est beau. S’il arrive au film de Corey Yuen d’accuser quelques baisses de rythmes, il se détache tout de même par son humour qui supplante l’action en termes de présence à l’écran. Il y excelle le trio John Sham, Hoi Mang et Tsui Hark dont ce dernier, nous montre ici des prouesses qu’on ne lui connaissait pas. Le Sens du Devoir 2 réveille le côté bestial du film policier avec le dénouement qui nous offre un final spectaculaire. On retiendra essentiellement sa ponctuation, un acte que seul Hong Kong pouvait nous livrer.

En conclusion, Le Sens du Devoir 2 c’est de l’action avec des cascades qui vaut le coup d’œil, de la bagarre qui frappe fort et de l’humour sympa à voir. On n’oubliera pas non plus ce final de dingue. Cahiers des charges quasiment respecté !

Une spéciale pour les braqueurs du début de film où l’on retrouve la plupart des acteurs de Long Arm of the Law (1984) qui endossaient des rôles similaires, dont Lam Wai en tête. Sympathique clin d’œil.

le sens du devoir 2_peloche

Fiche du film.

« Avant de tourner […], le réalisateur Yuen Kwai avait demandé à plusieurs personnes de formation martiale de me prendre en charge. Lam Ching-Ying […] fut l’un de mes maîtres, tout comme Dick Wei, Samo Hung, Yuen Kwai lui-même et tout un groupe de cascadeurs. » (Michelle Yeoh, HK Orient Extrême Cinéma, N°7, juin 1998)

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s