Action, Comédie, Drame, Epouvante/Horreur, Fantastique, Policier

Spooky, Spooky (1988)

Zomb’

Sur un scénario de Sze-To Cheuk-Hon, Sammo Hung Kam-Bo signait avec Spooky, Spooky (1988) un petit film sans prétention. Cette comédie fantastique qui ne paye pas de mine s’entoure de quelques acteurs chers à l’auteur. Elle place son action autour d’un commissariat perdu où une nouvelle recrue prend son poste. On y découvre un fantôme (s’apparentant à un zombie aquatique) qui vient hanter la vie des habitants du coin et en particulier les policiers locaux. Ces derniers avec l’aide d’une enquêtrice le combattent tout en évitant de se faire posséder…

Film de fantôme dont c’est Yuen Wah (également acteur) qui signe les chorégraphies, Spooky, Spooky est un divertissement que l’on pourrait qualifier d’honnête. Il n’a sincèrement rien d’exceptionnel si ce n’est de briller au travers de ses références cinématographiques. Il y a tout de même des scènes rondement menées. Malheureusement d’autres sont beaucoup moins inspirées et contrebalancent donc avec le niveau global. Baignant faussement dans l’horreur et l’épouvante, une certaine tension est maintenue tout du long bien qu’elle soit souvent désamorcée par la comédie. Esthétiquement pauvre (sans doute dû à la copie du film), la mise en scène de Sammo Hung est sans éclat, passe-partout voire un peu faignante sur ce coup. On a plus le sentiment de voir un film entre ami où l’on s’amuse. Un petit film fait pour le plaisir ou réaliser pour blanchir l’argent des triades (j’extrapole mais allez savoir), si ce n’est peut-être d’arrondir les fins de mois, c’est selon. Sans ça, le rythme est soutenu surtout dans sa dernière partie où le casting semble s’amuser à se faire peur et qui offre pour l’occasion des prestations correctes. On y enchaine les scènes « folles » dans un « petit n’importe quoi » agréable à suivre.

Spooky, Spooky est un film de fantôme dans la pure tradition hongkongaise. Il se révèle un spectacle sympathique avec ses monstres au faciès gerbant. Il n’est pas marquant mais s’avère plaisant sur le moment.

Fiche du film.

Merci à Winterheat (LD)

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s