Action, Comédie, Drame, Policier

Heart of Dragon (1985)

Frères

Également connu sous le titre anglais : First Mission (The), Heart of Dragon (1985) de et avec Sammo Hung Kam-Bo ainsi que Jackie Chan est un drame alliant les caractéristiques du film d’action et policier. Elles se conjuguent pour livrer une œuvre de bonne facture.

Fung est un flic de la criminelle qui rêve de grand large. Il se voit parcourir le monde en tant que marin. Cependant, il ne peut accéder à son rêve car il doit s’occuper de Do Do, son frère handicapé mental d’une trentaine d’années. Les choses vont de mal en pis lorsque Do Do est kidnappé par des gangsters impliqués dans un vol de bijoux…

Heart of Dragon se veut avant tout un drame avant d’être un film d’action ou bien un film dont la comédie aurait sa place. Bien qu’on retrouve distillé ici et là ces deux genres de cinéma, Sammo Hung semble s’intéresser plus particulièrement à la communion de deux frères face à la bêtise qui peut exister dans la société. A travers le personnage de Do Do, Sammo Hung réalise un portrait au vitriol de la société hongkongaise qui n’accepte en rien la différence et qui la comprend encore moins. Ainsi, une bonne partie du film nous montre le combat quotidien de Fung qui s’occupe d’un frère sujet aux moqueries. Le film est d’autant plus touchant que c’est un sujet peu traité à Hong-Kong, plus encore par la dimension que ses interprètes donnent à leur personnage respectif. Une véritable force de résonance par le jeu. A noter que Jackie Chan accomplit ici l’une de ses meilleures prestations de sa carrière d’acteur. On parvient à ressentir en lui toute la dualité qui le submerge ainsi que son désarroi face à la situation.

Heart of Dragon est une surprise tant on s’attend à un amoncellement de scènes d’actions mais le parti pris du cinéaste hongkongais donne une envergure au film qui s’avère tout autre. Ainsi, la réflexion prend place tout en mariant judicieusement une intrigue policière qu’on pourrait qualifier de secondaire. Parce que la véritable histoire ici ce n’est pas les gangsters qui amènent la troisième partie du film mais bel et bien l’adversité de Fung et Do Do. Une adversité qui implique le premier dans la libération de son frère qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. Cette troisième partie abandonne son récit dramatique pour nous faire entrer de plein pied dans de l’action pure et dure. Un chantier (lieu propice à une imagination sans borne) comme lieu de confrontation où des policiers jouent des coudes et des poings (ainsi que les pieds, cela va de soit) avec des gangsters qui ne sont pas prêts de lâcher l’affaire. A noter un Dick Wei en grande forme face à un Jackie Chan qui l’est tout autant.

En définitive, Heart of Dragon est un film qui vaut un sacré coup d’œil ; et qui indéniablement ressort dans la filmographie de Sammo Hung et Jackie Chan ; pour le récit et le constat qui en découle ainsi que leurs interprétations auxquelles viennent s’ajouter quelques guest bien sympathique à l’image de Lam Ching-Ying ou encore Wu Ma (pas trop sympathique pour le coup).

Fiche du film.

Par défaut

4 réflexions sur “Heart of Dragon (1985)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s