Triade

Casino (1998)

To be a real hero

On peut imaginer qu’en voyant  le Casino (1995) de Martin Scorsese, le chef de la triade 14K de Macao, Wan Kuok-koi alias « Broken Tooth » voulait donner sa propre version des choses. Ni une, ni deux, il engage alors Henry Fong Ping pour qu’ils coproduisent ensemble un film tout à sa gloire. Pseudo-biopic inspiré plus ou moins de faits réels, Casino (1998) de Billy Tang Hin-Shing met en scène Simon Yam Tat-Wah sous les traits de Wan Chi Gui surnommé « Giant Wan ». Valeur montante de la pègre locale, ce dernier se raconte à une journaliste (Kenix Kwok Hoh-Ying). Il lui parle de ses débuts de petit malfrat, épaulé par son comparse Liu (Alex Fong Chung-Sun), de ses relations avec la police (campé par Kent Cheng Jak-Si) et des échelons qu’il a gravi pour s’imposer comme le « patron » de Macao…

Casino est l’archétype même de ces films de triades qui nous plonge dans le chaos des combats de rue. Il s’y succède des règlements de compte où les battes de base-ball et autres barres de fer sont des armes de choix. On assiste à des guerres de gangs dans lesquelles les armes à feu se font également entendre et où le code d’honneur prime avant tout. Autant le dire franchement, ce film de Billy Tang, connu pour ses œuvres Category 3 comme Run And Kill (1993) et Red to Kill (1994) n’a rien d’exceptionnel. Il se positionne sur ces nombreux films de gangsters bien avenants et avec ses rivalités que l’on a pour habitude de voir prendre place dans les rues hongkongaises. S’il n’a donc rien d’exceptionnel, Casino, confiné dans une histoire commune se révèle tout de même comme une production de bonne facture. Elle parvient à tenir un bon rythme bien qu’elle soit parsemée de scènes de dialogues nombreuses. Le réalisateur trouve un juste milieu avec les scènes d’action, en développant notamment son récit par la ponctuation de flash-backs. Ce traitement s’avère intéressant et permet à son personnage principal de se raconter et prendre du recul par rapport à la situation présente qu’il vit. Si la mise en scène se tient et offre un travail correct, il faudra souligner l’excellent casting qui livre particulièrement des « gueules de l’emploi » et dont les prestations sont à la hauteur de cette épopée criminelle. En plus des noms cités plus haut, on pourrait citer les Frankie Ng Chi-Hung, Michael Chan Wai-Man ou encore Ben Ng Ngai-Cheung sans oublier Raven Choi Yip-San.

On pourra regretter de Casino qu’il traite son sujet en surface. On évite donc les détails attraits aux casinos et à la façon qu’ont les triades de gagner leur argent. On y voit finalement et seulement les histoires de confrontations (dont il n’y a pas un mort !) pour gérer ce bizness qui reste décidément opaque. Ce parti-pris s’avère lisse et bien fade. Billy Tung nous livre avec Casino rien d’autre qu’un énième portrait d’un malfrat mégalomane. Un portrait qui permet tout de même de faire sa petite idée de la situation macanaise de l’époque. En somme, un film de triade de plus…

A savoir que quelques-unes des voitures de luxe présentent dans le film étaient la possession de Wan Kuok-koi. Aussi, lors de la  traversée du pont Governador Nobre de Carvalho au détour d’une scène, il déploya pour l’occasion une armada de figurants qui participèrent à une démonstration de force peu commune. On pouvait ainsi voir des dizaine et des dizaine de véhicules roulant à flot serré. N’ayant d’autorisation pour mettre en scène cette séquence impressionnante, Wan Kuok-koi s’assura lui-même de faire en sorte que Billy Tang puisse tourner tranquillement. Ses hommes stoppèrent tout bonnement la circulation dans les deux sens !

Pour la petite histoire, au lendemain de la première du film à Hong Kong et Macao, Wan Kuok-koi fut arrêté dans un restaurant de l’Hôtel Lisboa par la police. Plus tard, lors de son procès, il fut condamné à 15 ans de prison ferme pour ses activités criminelles.

Fiche du film.

Merci à jonathon (DVD)

Pour info… (le sourire au coin semble de rigueur)

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s