Action, Policier

Organized Crime & Triad Bureau (O.C.T.B., 1994)

Traqueurs/Traqués

Deuxième film de sa trilogie « True Crime », Kirk Wong Chi-Cheung réalise Organized Crime & Triad Bureau (1994). On y retrouve le « Monsieur Flic de Hong Kong » pour ses rôles récurrents de policier, j’ai nommé Danny Lee Sau-Yin (Run and Kill, 1993). Il y interprète un inspecteur de l’O.C.T.B. surnommé « Rambo » par ses détracteurs. Il tente d’arrêter par tous les moyens, même illégaux un gang de dangereux braqueurs menés par un couple : Ho Kin Tung (Anthony Wong Chau-Sang) et Cindy (Cecilia Yip Tung). La traque et l’affrontement glisse vers un duel à mort que l’Inspection Général des Services de la police tente de stopper.

Thriller haletant, O.C.T.B. réuni tout ce que l’on aime : des personnages intéressants (flics comme voyous) et un face à face violent, sans concession qui est parsemé de rebondissements. Voilà un scénario qui répond présent pour notre plus grand plaisir. La réalisation de Kirk Wong est quant à elle brute, froide et allant à l’essentielle. Ici, Kirk Wong place au milieu de l’action des flics violents aux méthodes douteuses où seul le résultat compte en occultant les moyens employés. Face à eux, des voyous humanisés mais qui conservent un instinct de survie sans pitié. D’un côté des flics têtes brûlées de l’autre un couple à la Bonnie&Clyde qui se détache. Kirk Wong ne condamne personne et ne tente pas de nous faire vaciller d’un côté plus que de l’autre. Dans cette course effrénée qu’est O.C.T.B., avec ses conflits internes où la hiérarchie dénigre le travaille des « petits flics », l’IGS qui met des bâtons dans les roues ainsi que les flics ripoux, Kirk Wong casse l’image du policier respectable et exemplaire. Quant aux gangsters, il nous les montre au bout du rouleau et font penser à des proies prises au piège dans un Hong-Kong trop petit pour se cacher. Le parti pris dans la mise en scène de Kirk Wong révèle un talent réel aussi bien dans les temps forts que temps morts, entre des scènes de gunfights qui en imposent et des scènes à la sobriété éclairée.

O.C.T.B. c’est aussi ses acteurs. Danny Lee est malheureusement en deçà du jeu d’Anthony Wong. Erreur de casting ? Pas vraiment. Il manquait sans doute quelques scènes plus intimistes pour creuser le personnage de l’inspecteur Lee. Sans ça, Organized Crime & Triad Bureau se révèle comme une œuvre de genre palpitante qu’il ne fallait et ne faut pas manquer. On n’est pas loin du classique à l’image de cette scène finale d’une beauté glauque.

Fiche du film.

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s